lundi 6 juillet 2015

Vacances Juin 2015 (Tende, Toscane, Lac de Garde, Lac de Joux) 2348 Km

Cette année pour nos première vacances à 4, nous avons fait fort : beaucoup de route (2348 Km en 14 jours). Nous avons eu la chance de rouler dans des conditions météo correctes (Températures chaudes mais supportables) par contre les organismes (surtout ceux des filles) ont été mis à rude épreuve à cause des routes très sinueuses et mal entretenues (surtout en Italie) et le temps de route passé dans le van (En moyenne 4/5h par étape)

Détails du périple :
- Départ : Vendredi 19 Juin à 18h en fin de journée pour rejoindre des amis à Tende. Nous avons fait une pause à Barcelonnette pour la nuit. Environ 210 Km
- Samedi 20 Juin :  Barcelonnette -  Tende :  Environ 130 Km + 1h de piste avec les amis de buspirit
- Dimanche 21 Juin : On ne bouge pas, au calme au camping de Tende
- Lundi 22 Juin : Départ pour la Toscane où nous avons ( disons plûtot Sandrine) trouvé un bungalow dans un camping à 30 Km de Florence (Firenze) à San Piero a Sieve: Environ 450 Km (par Ventimile)
Camping Village Mugello
Nous y restons jusqu'à Samedi 27 Juin
- Samedi 27 Juin : San Piero A Sieve - Lac de Garde : Environ 270 Km pour le Camping Riviera
Nous y restons 1 jour / 2 nuits
- Lundi 29 Juin : Lac de Garde - Col du Simplon : Environ 320 Km
- Mardi 30 Juin : Col du Simplon - Lac de Joux (Suisse) : Environ 215 Km Camping à la ferme
 mais ce n'est pas une ferme
Nous y resterons 1 jour / 2 nuits
- Jeudi  2 Juillet : Lac de Joux - Voiron : Environ 185 Km

Et comme si on en avait pas assez, nous sommes allés essayer de prendre un peu le frais ( mais ce fut loupé car c'est la canicule en Isère) dans l'Oisans chez "Mamoune" en partant vendredi après l'école de Chloé.

La carte :



Jour 1 (Vendredi 19 juin)

Depuis plusieurs années, je souhaite rejoindre les amis de buspirit qui se retrouvent tous les ans à Tende.

Tende étant situé en plein cœur des Alpes-Maritimes à la frontière italienne, la route depuis Voiron est longue et sinueuse (Google maps annonce 5h51!!!!!!). Donc nous choisissons de couper en nous arrêtant vers Barcelonnette. Départ de Voiron vers 18h et arrivé à Barcelonnette vers 23h. De nuit, pas évident de trouver un coin pour dormir. Nous utilisons l'application pour smartphone Park4night qui nous indique,entre autre, l'aire de camping-car de la commune. Vu l'heure, nous faisons au plus simple (au point de ne pas faire le lit pour Chloé et nous dormons à 3 sur 1m10 de large!!!!). Nous ne regrettons pas le lieu (mais attention, à mon avis risque de s'embourber si la nuit est orageuse).
La nuit fut courte (quelque soit l'heure du coucher Inès est réveillée à 7h00....) et dès le petit déjeuner pris, nous rangeons et reprenons la route pour Tende (en arrivant tard et en partant tôt nous évitons de payer la nuit )

Aire de camping-car de Barcelonnette :


Départ vers 9h pour environ 3h de route (c'est un peu juste car les amis m'attendent pour faire de la piste et manger en altitude....) Avant la sommet, le GPS m'indique que je serai à l'heure, mais c'était sans compter sur les travaux dans le tunnel qui nous bloque 15 mn à l'entrée (nous sommes en retard et les femmes en ont ras la casquette....).
Finalement nous retrouvons le groupe dans le centre de Tende et nous intégrons le convoi pour 1h de piste forestière pour un atteindre une ancienne caserne militaire à presque 1800m d'altitude :



Là heureusement, nous nous arrêtons pour manger, sinon, je pense que mes vacances se seraient terminées ici.

Mais je suis content d'être là et Inès fait ses premiers pas :




Le lendemain, c'est jour de départ pour les amis. Gilles (dit Azbloc), notre hôte pour le week-end (surtout résident de Tende et qui connait très bien sa région), décide d'emmener les gars avec leurs T4 au sommet du col de Tende (accessible uniquement par la piste) pour un dernier pique-nique en montagne.
Nous restons au camping. Repos bien mérité et les vacances commencent...

Jour 4 (Lundi 22 Juin)

Réveil sans stress, petit déjeuner, rangement et départ pour le bungalow à San Piero au camping mugello verde. D'après les conseils de certains, nous passons par Ventimille où nous ferons la pose déjeuner au bord de la mer.
Ensuite, commence pour moi la montée en pression au volant : l'autostrada qui relie Vintimille à Gênes est une belle m...e (autoroute très sinueuse, étroite, très mauvais goudron et de très nombreux tunnels auxquels se rajoutent de nombreux travaux....) Les italiens conduisent plutôt mal mais en tant que français et marseillais j'ai un peu l’habitude....nous avons d'ailleurs failli arrêter les vacances sur cette route car sans aucune raison, ça freine très fort devant moi et un T4 chargé ça freine très mal.....

Nous arrivons finalement vers les 16/17h... Chloé a déjà repéré la piscine  et il est difficile de lui expliquer que nous n'irons que demain.

Le mardi, nous faisons quelques courses et là nous découvrons les supermarchés et l'alimentation italienne: cher et presque rien pour les "bébés" 

Jour 6 (Mercredi 24 Juin)

Un cousin (par alliance) de Sandrine habite Florence depuis presque 2 ans. Nous en profitons pour le contacter et il nous donne rendez-vous pour déjeuner ensemble vers la Piazza del Mercato (place du marché)

Pour des raison de sécurité (tous les amis ayant fait la Toscane se sont fait ouvrir leur van...) nous nous garons dans le parking payant et couvert (hauteur 2m20) situé sous le marché couvert. (Attention néanmoins à la longueur du camion, le parking est plutôt étroit et je suis passé très juste dans certaines manœuvres. Le T4 fait 5m20 de long)
En suivant les conseils de Tom (le cousin de Sandrine), nous mangeons avec lui dans une pizzeria fréquentée plutôt régulièrement par les locaux (mais le lieu est tellement touristique ).
Après le repas, Tom nous sert de guide pour une bonne partie de l'après-midi.
Firenze est chargée d'Histoire et regorge de superbes endroits (en plus nous tombons en pleine fête de la ville) :


Nous avons tout fait à pied (et j'en profite pour féliciter Chloé qui a bien marché). C'est assez facile à faire car les monuments sont proches les uns des autres.
Nous rentrons en milieu d'après-midi pour, comme promis, profiter de la piscine. Chloé a d'ailleurs fait de gros progrès dans l'eau :


Les vacances c'est fait pour se reposer.... Donc jeudi on reste au Camping
 

Jour 8 (Vendredi 26 Juin)

Nous décidons de visiter un nouveau lieu de la Toscane (on c'est quand même pas fait des heures de bagnole pour rester au camping  ). Nous partons visiter San Gimignano situé à environ 1h de route du camping. Comme d'habitude, nous traînons à partir (enfin... c'est toujours compliqué de bouger avec 2 pisseuses en bas âge et 1 père couleuvre )  et nous pique-niquons sur la route.
Suite à une erreur de lecture du gps nous découvrons un monastère Chartreux (La chartreuse de Galluzzo) où nous décidons de nous arrêter pour manger.


Puis nous reprenons la route. Nous arrivons sur un site extrêmement touristique (d'ailleurs tous les parkings sont payants) mais très pittoresque (j'aime beaucoup) :


Jour 9 (Samedi 27 Juin)

Toute bonne chose à une fin et nous devons quitter le camping. Ce dernier est fort agréable (et le personnel d'accueil parle très bien le français), on y trouve dans certains coins des emplacements très agréables qui donne même le sentiment d'être en pleine forêt (désolé j'ai pas fait de photos  ). Mais je souhaite rejoindre des amis en Suisse et dormir en montagne donc nous reprenons la route en direction de la Suisse.
Nous décidons de passer par les lacs italiens et tout particulièrement le Lac de Garde (que nous ne connaissions pas). En faisant une recherche rapide sur le net, nous trouvons un camping avec piscine (obligé pour contenter Chloé) au bord du Lac de Garde à Maderno: Camping riviera
Le camping n'est pas donné (mais il parait que c'est classique en Italie), mais nous avons la chance d'avoir un emplacement avec vue directe sur le lac. Malgré le fait que le camping soit blindé de monde (surtout des habitués et de nombreuses tentes à l'année) et que le premier soir un vent fort se lève,nous restons 1 jour / 2 nuits.


Nous trouvons le coin très sympa et par rapport aux lacs de montagne touristiques français que nous connaissons il a su garder un coté pittoresque et naturel que nous apprécions beaucoup.
C'est un lieu à faire (ou à refaire). Une grande partie du lac peut se faire en vélo (sur piste cyclable).
Conseil: laisser de côté les premières stations balnéaires près de Brescia (sauf si on aime la foule et le tourisme de masse) et préférer la rive opposée avec la station de Riva di Garda (toujours touristique car kite,planche, plage, randos) mais le paysage en vaut la peine.


Jour 11 (Lundi 29 Juin)

Cette fois, nous prenons la route pour la montagne avec comme objectif de regagner la Suisse (Vallée de Joux). Nous dormirons au Col du Simplon. Pour quitter Maderno nous prenons le ferry qui fait la traversée entre Maderno et Torre :



Pour dormir au Simplon, rien de compliqué (sauf que nous sommes arrivés en pleine nuit vers 23h30). On se pose et je découvre le lendemain qu'il y a des sanitaires avec de l'eau à dispo de tous les camping-caristes et de plus gratuit. (c'est rare et c'est cool).

Jour 12 (Mardi 30 Juin)

Après avoir visité le col du Simplon (paysages magnifiques), nous reprenons la route pour rejoindre nos amis les Dalous (Luciana et Daniel) au bord du Lac de Joux dans la vallée qui porte le même nom en Suisse.

Dès le début je me rends compte que j'ai plus beaucoup de gasoil.... A partir de là, je regarde le prix dans toutes les stations suisses : en moyenne 1€60/l!!!!!!!!!!! (je trouvais déjà qu'en Italie c'était cher : 1€45/l en moyenne). Vu notre itinéraire (on descend jusqu'au Léman), je décide de faire un détour par la France pour faire le plein...
Nous arrivons vers 18h dans un camping comme on les aime : petit et familial. Je découvre que tout est prévu pour l'accueil des familles : pédalos, kayaks, planches à voile, jeux de raquettes (avec raquettes fournies)... et tout ça à disposition gratuitement. J'adore ...
 



Pas de piscine mais un accès direct au lac.
Il est peu profond et cela permet de se baigner dans une eau à bonne température.
En hiver, c'est la plus grande patinoire naturelle d'Europe (le lac est à 1000m d'altitude)

toutes les photos du périple ICI